Bookinages

Bookinages

Livres


Le cycle de l'Héritage

Bonjour à tous!

Après une absence prolongée due à une disparition soudaine et totale d'internet, je reprends en main le blog avec, je l'espère, un rythme plus régulier qu'avant.  Pour commencer j'aimerais vous parler du cycle de l'Héritage, écrit par Christopher Paolini.

Alors, l'Héritage ça raconte quoi?  C'est l'histoire d'un garçon de seize ans nommé Eragon qui habite dans la ferme de son oncle (veuf) avec son cousin, Roran.  Cette ferme se trouve à deux pas d'un bled paumé dans une vallée nommé Carhaval, à une des extrémités de l'Empire.  L'Empire lui-même est gouverné par un tyran du nom de Galbatorix depuis...fort longtemps!  Un jour, Eragon trouve lors d'une de ses chasses un gros caillou bleuté.  Il le ramène, mais les choses se compliquent quand le caillou se révèle être un oeuf dont sort...un dragon!  De ce fait, Eragon devient un Dragonnier comme il y en avait avant la prise de pouvoir de Galbatorix et le destin de l'Empire repose entre ses mains.  Zéro pression, je vous assure!

À la base, Eragon est une série de fantasy basique qui en rassemble tous les éléments: un pays dirigé par un despote, de la magie, des elfes, des nains, des dragons et un pauvre gars qui doit essayer de survivre et de sauver le monde au passage.  Cependant malgré tout, l'auteur parvient à captiver et à titiller la curiosité du lecteur.  Certains personnages sont assez stéréotypés, mais on s'y attache et on veut les voir réussir.  De plus, l'Alagaësia (le monde où tout se déroule) est super bien développé tant au niveau géographique que linguistique et mythologique.  Ce n'est pas Tolkien, mais c'est assez impressionant malgré tout et surtout très agréable à parcourir.  

Le plus gros point noir du livre est la trop grande tendance de l'auteur à caser des révélations.  Si certaines sont utiles à la bonne marche de l'histoire, d'autres sont soit tellement évidentes qu'elle ne sont plus des révélations, soit tirées par les cheveux et on se demande quelle est leur place dans l'histoire.  L'auteur marche un peu trop à coups de "Tieeeeens, comme par hasard, voilà qui est pratique pour l'histoire mais assez improbable comme coïncidence."  Mais si on arrive à oublier cet aspect pour se laisser guider par l'histoire, c'est une saga qui en vaut vraiment la peine et est très agréable à lire (et c'est aussi sympa de se balader en Alagaësia en pensée entre deux livres).

Mention spéciale pour certains personnages que je trouve vraiment extraordinaires: Angela, l'herboriste aux réflexions absurdes mais à la grande sagesse, les chats-garous aussi mystérieux qu'intéressants, et Nasuada pour sa pugnacité et son courage sans faille.


07/02/2015
1 Poster un commentaire

Le Cercle des confidentes, Tome 1 : Lady Megan

 

Pour entamer l'été en beauté, je vais aujourd'hui vous présenter un livre que j'ai dévoré de la première à la dernière page.  Comme vous avez dû vous en douter il s'agit du premier tome de la série "Le Cercle des confidentes" intitulé Lady Megan.  Mais tout d'abord un petit avant-goût pas de moi:

Lorsque Meg Fellowes, 17 ans, voleuse et comédienne de la troupe de la Rose d’Or, est arrêtée, elle sait que la sentence va être la mort. C'est ce à quoi les voleurs sous le règne d’Élisabeth 1re d’Angleterre doivent s'attendre. Pourtant, on lui propose une alternative : accepter de faire partie d’un groupe de demoiselles d’honneur très spéciales : des espionnes. Avec ses nouvelles compagnes, Jane, Anna, Béatrice et Sophia, Meg doit protéger la couronne des intrigues de la cour. En ces temps troublés, mille complots guettent la jeune reine protestante. Grâce à son sens inné de la comédie et à sa mémoire extraordinaire, Meg doit espionner la délégation espagnole, composée de fervents catholiques, opposés à Élisabeth, dont le séduisant Rafe, comte de Martine, qui vient d’arriver à la cour. Mais dans le paysage complexe de ce début de règne, la jeune fille comprend vite que les frontières entre ennemis et alliés sont mouvantes et qu’elle ne peut se fier à personne. Si elle entend sauver la vie de sa reine et retrouver sa propre liberté, elle devra aussi démasquer le meurtrier d’une autre demoiselle d’honneur, mystérieusement assassinée quelques mois avant son arrivée…

 (Source:  //booknode.com/le_cercle_des_confidentes,_tome_1___lady_megan_0636383)

Comme vous avez pu le remarquer il s'agit d'un roman historique mêlant mystère et suspense dans un décor élisabéthain.  J'ai été séduite d'abord par la période durant laquelle l'histoire se déroule (non seulement je venais de l'étudier en cours d'histoire mais en plus je la trouve fascinante en soi) puis par le personnage principal, Meg, la comédienne/voleuse/espionne/...  On y découvre le côté pile de la cour anglaise de l'époque, le verso des paillettes et froufrous, le côté secrets, prises de pouvoir et assassinats.

Comme Meg on est happé brusquement par le récit (enfin, elle de manière un peu plus radicale forcément!) et on découvre petit à petit comment ça marche, à qui on peut se fier et de qui il faut se méfier, qui tire quelles ficelles...  C'est vraiment un travail de détective!  J'ai changé une bonne quinzaine de fois d'avis au sujet du meurtrier ou des méchants et pas un n'était correct.  Les personnages ont tous un côté obscur et il est aussi difficile pour le lecteur que pour Meg de démêler le vrai du faux.

Conclusion: si vous aimez les histoires d'espionnage, le cadre historique et les livres qui tiennent en haleine je vous le recommande!

 


04/07/2014
8 Poster un commentaire

La Passe-miroir - Les Fiancés de l'Hiver

 

J'aimerais vous présenter aujourd'hui un livre qui a été une découverte totale et une magnifique surprise pour moi.  Il s'agit du premier tome de La Passe-miroir qui porte de le titre de Les Fiancés de l'Hiver.  Je vous mets ici la quatrième couverture officielle parce que je serais incapable de vous le présenter sans en dire trop.

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

(Source: //www.passe-miroir.com/index.php?id=1)

Vous vous en rendez compte, c'est de nouveau une héroïne qui a l'art d'attirer des ennuis (mais n'est-ce pas la caractéristique première des héroïnes/héros? Clin d'œil)  J'ai adoré ce livre premièrement parce qu'il est très différent de tout ce que j'ai lu jusqu'ici, c'est rafraichissant.  Ce n'est pas un monde parallèle (c'est le nôtre) mais c'est pourtant bien loin de toutes les dystopies post-apocalyptiques qui ont déjà été écrites.

L'histoire est bien bâtie, pas prévisible pour un sou et les personnages sont hauts en couleur et eux aussi totalement imprévisibles (impossible de se former une image claire d'eux).  Ce roman est donc un superbe puzzle dont les pièces s'emboitent petit à petit les unes dans les autres, révélant une superbe image.  J'ai été tenue en haleine jusqu'au bout et j'ai adoré Ophélie qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et garde son esprit critique à chaque moment.  (Et puis j'ai aussi adoré son écharpe de compagnie mais c'est autre chose Sourire)

Conclusion: À découvrir si vous aimez le suspense, le fantastique, les personnages hauts en couleur, l'action et une certaine touche d'humour.


26/05/2014
3 Poster un commentaire

L'apprenti d'Araluen

Grijze jager.jpg

 

 

Ce n'est peut-être pas flagrant mais je continue à penser à vous, si si!  J'ai simplement beaucoup de travail avec la fin de l'année qui approche et donc peu de temps pour lire/écrire et vous faire partager ma vie littéraire Clin d'œil.

Pour me rattraper je vous ai concocté un article à propos d'une série que j'ai dévorée et dont je viens de dénicher le onzième tome après des mois de recherches.  Il s'agit de l'Apprenti d'Araluen...riez, riez, mais certains n'ont peut-être pas lu le titre de l'article donc je précise hein!  Série dont vous voyez les douze tomes réunis en tête d'article.  Pour une fois je vous ai mis les couvertures de la traduction néerlandophone parce qu'elles sont mille fois plus belles que celles des versions francophones/anglophones (langue d'origine) et elles reflètent aussi mieux l'ambiance de la série selon moi.  Et c'est quoi l'ambiance de la série alors?  Minute, j'y arrive, mais d'abord une petite présentation du premier tome.

Will est un jeune garçon qui va entrer dans l'adolescence.  Il est orphelin et a grandit au château du baron Arald avec d'autres enfants, orphelins comme lui.  Il rêve depuis toujours de devenir chevalier comme son père mais lorsque vient le jour de commencer son apprentissage il est déçu: messire Rodney, le maitre de l'école qui forme les futures chevaliers ne le choisit pas (il est trop petit, trop fluet) et il devient l'apprenti de Halt, le Rôdeur Royal qui a remarqué sa discrétion et son intelligence.  Les Rôdeurs sont des sortes d'espions/éclaireurs/justiciers/personnagestropmégacools à Araluen mais qui font peur aux gens car on murmure qu'ils ont des pouvoirs magiques comme celui de se rendre invisible.  En fait de pouvoirs magiques c'est plutôt un entrainement intensif et sans pitié qui attend Will, qui découvre peu à peu qu'être Rôdeur n'est peut-être pas si mal...  À vous de lire la suite!

Alors pour ce qui est de mon opinion de cette série je pense que vous l'avez déjà comprise: c'est trooooop bien, à lire, franchement!  L'univers est clairement axé medieval-fantasy mais se démarque quand même du gros du genre, créant un univers unique emprunt d'un mélange culture celtique et médiévale (début du Moyen-Âge).  Les personnages sont plus qu'attachants, ils sont prenants, parlants.  Chacun reconnaitra des bouts de sa personnalité dans la curiosité de Will, le sarcasme de Halt, l'impulsivité d'Horace et j'en passe!  Contrairement à certaines séries qui au bout du troisième tome trainent en longueur, celle-ci ne s'essouffle pas et on dévore vraiment chaque bouquin qui est une nouvelle histoire originale et ne ressasse pas vaguement les idées des bouquins précédents.

Pour faire court: douze (enfin, je n'en ai lu que dix mais les deux autres sont surement à la hauteur) pépites à lire dès que vous en avez l'occasion!


22/05/2014
2 Poster un commentaire

A comme Association

 

La série dont je vais vous parler aujourd'hui s'appelle A comme Association.  Je ne vous donne pas de résumé cette fois car il s'agit d'une série un peu spéciale: elle est écrite par deux auteurs en parallèle ayant chacun son personnage et il y a deux deux tomes un, deux tomes deux...et c'est tout question parallèle car Pierre Bottero, un des deux auteurs est mort à ce moment-là.

C'est l'histoire de Jasper (raconté par Erik L'Homme) et Ombe (raconté par Pierre Botterro), tous deux font partie de l'Association, une organisation chargée de gérer les rapports entre Normaux (humains) et Anormaux (trolls, vampires, garous, gobelins et bien d'autres encore).  Pour cela l'Association emploie les Paranormaux (des humains avec des dos spéciaux) qui sont chargés d'éviter que les Anormaux se fassent remarquer ou que les Normaux détruisent les Anormaux (volontairement ou non).

J'aime beaucoup cette série déjà parce que l'histoire est géniale et même si le principe d'organisation ultrasecrète en contact avec des êtres surnaturels est un motif récurent dans la littérature fantastique (mince, voilà que je me mets à parler comme ma prof de français!), Erik L'Homme et Pierre Botterro parviennent à se démarquer suffisamment pour qu'il n'y ait pas d'air de déjà-vu avec une autre série.

Un autre point positif c'est que les deux personnages et les styles des deux auteurs sont radicalement différents et ça permet de voir l'histoire sous différents angles (et puis si les auteurs avaient essayé d'écrire avec le même style ça aurait été moins bien vu qu'ils sont totalement différents).  Je vous conseille donc ces livres à tou(te)s, c'est via eux que j'ai découvert Erik L'Homme et je pense que je vais essayer de trouver d'autres romans de lui :)


29/03/2014
3 Poster un commentaire


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser